Apprenez-en plus!

La biologie et la reproduction de la truite mouchetée

La truite mouchetée, qui appartient à la famille des salmonidés, est reconnue pour sa vulnérabilité aux bouleversements de son habitat et pour sa grande sensibilité à la pollution. C’est pourquoi tout le territoire de pêche de la Pourvoirie Domaine La Sorbière est sous bail exclusif. Cela nous permet d’entretenir nos lacs dans le but de maintenir la bonne santé de l’environnement. La silhouette allongée de la truite mouchetée affiche un éventail de nuance allant du vert olive au noir sur le dos, tandis que du vert clair allant jusqu’à du blanc argenté peut être aperçu sur ses flancs. Lors de la fraie, la truite mouchetée est remarquable par des tâches claires et des points rouges entourés de bleu sur ces flancs. De plus, les mâles se distinguent par leurs flancs inférieurs et leur ventre qui s’ornent d’une couleur rouge orangé nuancée de noir.

La période de reproduction

La fraie, la période de reproduction chez les poissons, de la truite mouchetée se déroule normalement en fin d’été ou bien en automne. L’activité se concentre principalement dans des eaux peu profondes avec des fonds en gravier, que ce soit à l’amont des cours d’eau ou bien dans les lacs. Chacun des actes de reproduction implique une seule femme et un seul mâle. Ceux-ci peuvent par contre se reproduire avec d’autres partenaires au cours d’une même saison. Le nombre d’œufs pondus peut varier selon la taille de la femelle. En effet, il peut aller de 100 pour les femelles mesurant 15 cm jusqu’à 5000 pour les femelles de 55 cm et plus. L’incubation des œufs peut durer environ 180 jours. Cela peut varier selon l’influence de la température, de la disponibilité d’oxygène en plus de comprendre une période de 30 jours pour la résorption du sac vitellin. Les alevins peuvent atteindre une taille de 3 à 4 cm à la fin du printemps, marquant également la fin de l’alevinage.

Alimentation

La truite mouchetée est un prédateur redoutable pour les insectes terrestres, les larves d’insectes aquatiques, les petits poissons, les petits mammifères et les amphibiens. De plus, la truite mouchetée a parfois été observée à opter pour une forme de cannibalisme en mangeant ses propres œufs et de jeunes alevins.

L’âge

L’âge de la truite mouchetée peut être déterminé par l’examination des otolithes et des écailles. En fait, les otolithes sont une formation minérale trouvée dans le système vestibulaire de l’oreille interne de la truite et elles sont utilisées pour capter les vibrations sonores. Ces deux structures anatomiques sont idéales pour analyser l’âge de la truite puisque l’alternance des périodes de repos et de croissance forme une marque distinctive chaque année. Ainsi, l’analyse des otolithes permet de déterminer l’âge de la truite mouchetée en plus de fournir plusieurs informations sur sa croissance !

Souvent, dans les petits cours d’eau où il y a un surpeuplement, les truites mouchetées sont généralement de taille plus petite, mesurant environ 25 cm ou moins. Lorsqu’elles sont à l’état sauvage, leur durée de vie est relativement courte, rarement dépassant 5 ans. La maturité sexuelle est atteinte vers l’âge de 3 ans.

Conclusion

En choisissant La Pourvoirie Domaine La Sorbière, vous vous assurez d’obtenir un service-conseil hors pair de nos guides de pêche ainsi qu’une certitude que les truites mouchetées sur notre territoire sont 100 % indigènes ! Profitez d’une tranquillité et d’une belle qualité de pêche en visitant La Pourvoirie Domaine La Sorbière.